Recherche et Formation

Sensibilisation aux dangers des maladies infectieuses

Diagnostic rapide et fiable

Le Laboratoire de Recherche en Sciences de la Vie et de la Santé (LReSViS) est une structure guinéenne de recherche, de formation et de diagnostic situé à la faculté des sciences de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC).

Initié et coordonné par Dr Abdoulaye Oury BARRY avec deux de ses collaborateurs Dr Mamadou Bhoye KEITA et Dr Laurent GORVEL, le LReSViS est le résultat du projet de Réhabilitation et de Modernisation des Laboratoires de Microbiologie et Zoologie non fonctionnels de l’UGANC en collaboration avec le Rectorat et le Ministère de l’Enseignement Supérieur de Guinée.

Le soutien du directeur de la fondation IHU-Marseille a été obtenu (voir lettre de recommandation).

Le LReSViS, grâce à ses plateformes technologiques, développe des activités de recherche et formation en Microbiologie, Biochimie, immunologie, Biologie cellulaire et moléculaire.

Dans sa mission de renforcement des capacités de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la santé en république de Guinée, le LReSViS a pour ambition de:

  • contribuer au transfert de la connaissance et des technologies,
  • former des étudiants, des techniciens de laboratoire et des chercheurs guinéens compétents et compétitifs sur le plan international,
  • contribuer à l’amélioration de la connaissance en publiant des articles scientifiques dans des journaux internationaux,
  • créer ses propres produits « made in Guinea », de par ses activités de biotechnologie, en créant par exemple, des banques de différents types cellulaires,
  • diagnostiquer des maladies infectieuses par un système point-of-care (POC) pour faciliter la prise en charge des patients,
  • sensibiliser la population aux dangers des maladies infectieuses et de mettre en place des mesures sanitaires,

Toutes ces activités vont concourir à la renommée de l’UGANC, à la formation de cadres guinéens compétents, à la lutte contre la fuite des cerveaux par la création d’emploi et à la diminution de la mortalité et de la morbidité liée aux maladies infectieuses.